24 avril 2007

La prise de Dôle

La guerre de 1668, où les sièges durèrent si peu, fut marquée par un plaisant épisode. On craignait d'être retardé par le siège de Dôle, place assez forte. Le comte de Grammont, courtisan spirituel et gai jusqu'à la témérité, offrit de "prendre la ville avec des mots". Le moyen n'était pas coûteux, on consentit. Le comte s'approche d'une porte ; il répond aux menaces par des plaisanteries ; les fusils s'abaissent, il plaisante encore. Cette folie si brave étonne les soldats, qui trouvent l'homme et le spectacle amusants. Pendant... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 15:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

18 avril 2007

Les moutons du roi Léopold

Il y a quelques années, le roi des Belges avait beaucoup remarqué, dans une exposition, à Bruxelles, une toile pas très haute, pas très large, représentant un troupeau de moutons dans une prairie, au soleil couchant. Décidément séduit, le roi fit appeler le peintre et lui dit qu'il serait désireux de se rendre acquéreur de son oeuvre. Quand la question du prix fut agitée :"Sire, dit le paysagiste d'un air bonhomme, vous me paierez simplement mes moutons à leur valeur de boucherie... cinquante francs la pièce.... Ces conditions... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 18:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
17 avril 2007

L'homme qui échappa à l'histoire

"La semaine dernière à Paris, la reine Marie-Antoinette s'est rendue à l'Opéra. Quand elle est entrée dans la salle, elle a été applaudie par les spectateurs debout. Selon l'usage, elle a fait trois révérences au public. A ce moment-là, on a entendu un coup de sifflet. Quoique cette insolence ne pût être commise que par un fou ou un homme abominable, la reine s'en est montrée très affectée. Elle s'est enfoncée dans sa loge et a déclaré qu'à l'avenir, quand elle viendrait au spectacle, les portes des théâtres seraient fermées et... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 15:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
10 avril 2007

Les Héros de 1870

La guerre de 1870 a eu ce côté consolant, c'est qu'à chaque étape, à chaque coup de fusil, elle nous a révélé un héros.Et combien sont morts, au coin d'un bois, stoïquement, héroïquement, de ces pauvres petits pioupious, dont l'histoire n'enregistre pas les noms !Nos soldats en 1870 ont été admirables d'abnégation et de patriotisme. Leurs chefs, sauf quelques honteuses exceptions, ont été en tous points dignes de les commander. Mais la haute direction manquait : c'est là qu'il faut chercher le secret de nos désastres.Que de beaux... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 22:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
08 avril 2007

STRAFFORD

Thomas Wentworth, comte Strafford, naquit le 3 avril 1593 ; il fut l'un des premiers défenseurs du droits du peuple, puis il devint le partisan dévoué de Charles 1er. Il fut exécuté par ordre du Parlement le 12 mai 1641. Charles II réhabilita sa mémoire en faisant annuler cette sentence. Strafford fut l'un des premiers auteurs de la révolution d'Angleterre, et aussi l'une de ses premières victimes. Paul Delaroche, l'auteur du tableau célèbre de l'exécution de Srafford, est un de nos grands peintres français contemporains. Il naquit en... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 18:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
08 avril 2007

Boissy d'Anglas

François-Antoine Boissy d'Anglas, homme d'Etat français, naquit le 8 décembre 1756 à Saint-Jean-la-Chambre. C'était un républicain modéré. Il fut un des auteurs de la Constitution de 92, et fut élu au conseil des Cinq-Cents. Ennemi du Directoire, il fut appelé au Sénat par Napoléon 1er et à la Chambre des pairs par Louis XVIII. Il mourut le 20 octobre 1826 à Paris. La scène que représente la gravure est un des épisodes de la Révolution les plus tragiques. Féraud, membre de la Convention, fut massacré le 1er prairial an III (20 mai... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 18:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,