Nous sommes en 1200. Il s'avère nécessaire, pour des raisons d'Etat, d'unir le jeune Louis (futur n°8), fils de notre Philippe Auguste et de la reine Isabelle de Hainaut, à une princesse de Castille. Alphonse VIII a justement deux filles à marier. "Deux princesses aux appats très agréables", dit-on. C'est évidemment l'aînée qu'il destine à la France... Seulement les négociateurs (dont l'incroyable Aliénor d'Aquitaine qui ne veillit pas...) ont été "déçus et choqués" par son prénom : Urraca. Ils se consultent, délibèrent : "une reine de France peut-elle se prénommer ainsi ?"
Réponse : jamais ! Et c'est donc à cause de son prénom que la cadette du roi Alphonse VIII, Blanche de Castille, va devenir reine de France !
Rappelons qu'en 1214 (année de la bataille de Bouvines) la reine Blanche mettra au monde le futur Saint Louis.