27 février 2008

Le 9 Thermidor - Mort de Robespierre - 27 juillet 1794

Le 9 thermidor, les tribunes de la Convention sont pleines dès cinq heures du matin. La séance commence à dix heures. Tallien, un poignard à la main, s'écrie : "J'ai vu hier la séance des Jacobins ; j'ai vu se former l'armée du nouveau Cromwel, et je me suis armé d'un poignard pour lui percer le sein, si la Convention n'avait pas le courage de le décréter d'accusation."Robespierre veut parler. Quelle n'est pas sa surprise, quand lui qui, la veille, d'un seul signe faisait frissonner ses collègues et envoyait qui il voulait à... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 12:14 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

26 février 2008

La ruse de Jean Chauldrier

Seul, enfermé dans son cabinet de travail, Messire Jean Chauldrier, maire de la Rochelle, réfléchissait profondément.C'était un bon citoyen et un ardent patriote que messire Jean Chauldrier. Il gémissait de voir sa ville au pouvoir des Anglais.Déjà, il avait dit au roi de France que les Rochellois n'accepteraient la domination étrangère que des lèvres, et non du coeur. Cette fidélité ne s'était pas démentie ; aussi Edouard III, roi d'Angleterre, tenant à s'assurer la conservation de cette place importante, songeait-il à enlever les... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 17:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 février 2008

La loi salique

On entend généralement par loi salique, les dispositions d'après lesquelles on a pu exclure les femmes du trône de France. En réalité, la loi salique est le code de la tribu des Francs Saliens, dont on exhuma un article, en l'interprétant pour les besoins de la cause, bien plus tard, lorsqu'il s'agit d'assurer la succession du roi Louis X.Ce code à demi barbare, quoiqu'il eût été rédigé en latin sur la rive gauche du Rhin, est antérieur au baptême de Clovis, chef des Francs. Il  nous est néanmoins parvenu précédé d'une profession... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 09:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 février 2008

Meurtre de Jean Sans Peur

Lorsque le duc de Bourgogne fit assassiner le duc d'Orléans pour se débarrasser d'un adversaire gênant, il ne se doutait pas qu'un jour on lui appliquerait cette maxime - peu chrétienne- mais qu'on mettait volontiers en pratique dans ces temps barbares : comme il t'a fait, fais-lui.Livré à des conseils pernicieux, le Dauphin Charles, qui fut depuis Charles VII, se laissa entraîner à un crime qui pèsera toujours sur sa mémoire. Sous prétexte de se réconcilier avec le duc de Bourgogne et de s'unir à lui pour combattre l'ennemi commun,... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 09:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
20 février 2008

Assassinat du Duc d'Orléans

Quand donc la concorde règnera-t-elle sur la terre ? Quand donc les hommes se contenteront-ils de jouir des beautés répandues dans la création, des charmes de l'amitié, des plaisirs de l'esprit, et ne se laisseront-ils plus aller à ces mauvaises passions qui troublent le coeur et rendent malheureux : l'ambition, la cupidité et la haine ! Chacun porte en soi le germe du bonheur, et, c'est notre faute si nous ne l'y trouvons pas. Heureux les pacifiques ! Cela dit, abordons notre sujet.La France fut déchirée par la faction des Armagnacs... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 15:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
19 février 2008

MARDI

Mardi était consacré au dieu latin Mars. Ceux qui sont nés un mardi sont obstinés.- Dans le Massif central, on déconseille d'étrenner des vêtements en ce jour néfaste. Dans d'autres régions, on ne porte pas d'oeillet à sa boutonnière. Si la pluie se met à tomber un mardi, un mercredi ou un vendredi, elle tombera au moins jusqu'à la fin de la semaine. Durant ces trois jours, il faut éviter de se couper les ongles, il y pousserait des envies et on n'aurait que des désagréments.- Le Mardi gras est le point culminant du Carnaval.Ce... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 08:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 février 2008

Antoine Eugène Alfred CHANZY

Général et sénateur, naquit à Nouart (Ardennes), le 18 mars 1823. Entré d'abord dans la marine, puis dans l'artillerie, Chanzy fut admis à Saint-Cyr en 1841 et conquit ses premiers grades en Algérie, en Italie, en Syrie et à Rome. Il prit part à la répression de la grande insurrection arabe et fut promu général de brigade en  1868. En 1870, il mit son épée au service de la défense nationale, et fut mis à la tête du 16e corps dans la première armée de la Loire. Il prit une large part à la bataille de Coulmiers, ayant affaire à... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 16:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 février 2008

Entrevue de François 1er et de Charles Quint

Nous voici en présence des deux monarques les plus puissants de l'Europe au temps de la Renaissance : Charles-Quint, dont les possessions ne voyaient pas se coucher le soleil, François Ier, qui venait de recevoir la royauté sur une nation toute neuve, la nôtre. Et ces deux souverains furent souvent aux prises. François Ier osa même disputer à Charles-Quint l'élection à l'Empire ; il dépensa dans ce but des sommes considérables : il en fut pour ses frais, mais le fondateur de la maison d'Autriche ne le lui pardonna pas.En attendant... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 12:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
05 février 2008

Le mariage des enfants

C'était, il y a longtemps, bien longtemps, quelques années après la mort du dernier roi polonais de la dynastie des Piasts, Casimir le Grand, ce roi des paysans au règne glorieux. Avant de descendre au tombeau dans le caveau royal creusé dans la montagne de Wabel, il choisit pour successeur le fils de sa soeur Elisabeth, le roi de Hongrie, Louis. Ce dernier avait donc à la fois les deux couronnes, et sa puissance s'étendait sur deux grands États, la Pologne et la Hongrie. Quoiqu'il eût dans ses veines le sang polonais des Piasts,... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 08:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
03 février 2008

Les abeilles de Napoléon

On sait que le manteau impérial qui servit au couronnement de Napoléon 1er, était semé d'abeilles d'or ; ce que l'on ignore peut-être, c'est le motif qui fit remplacer la fleur de lis par les abeilles dans les emblèmes du pouvoir souverain. Voici ce raconte à ce sujet Augustin Thierry dans un entretien qu'il eut avec un savant étranger. Napoléon voulait substituer aux couleurs et aux insignes des Bourbons des symboles qui pussent se rattacher aux premières dynasties royales de France, c'est-à-dire aux Mérovingiens. Or, à l'époque du... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 16:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,