Jean-Aimé de Chavigny a laissé de son maître et ami, non seulement un portrait physique et moral complet, mais aussi tous les éléments nécessaires pour dresser son horoscope (Lieu, date et heure de naissance). Il est très intéressant de confronter les données des deux voies, qui souvent s'éclairent et se complètent mutuellement.

Témoignage de Chavigny

"Il était de stature un peu moindre que la médiocre, de corps robuste, allègre et vigoureux. Il avait le front grand et ouvert, le nez droit et égal, les yeux gris, le regard doux mais en colère, flamboyant, le visage sévère et riant, de sorte que la sévérité se voyait en lui conjointe avec une grande humanité ; les joues vermeilles, voire jusqu'à l'extrême âge, la barbe longue et épaisse, la santé bonne et gaillarde si nous exceptons l'extrême vieillesse et tous les sens aigus et très entiers. Quant à l'esprit, il l'avait vif et bon, comprenant légèrement tour ce qu'il voulait ; le jugement subtil, la mémoire fidèle et admirable ; de nature taciturne, pensant beaucoup et parlant peu ; découvrant très bien en temps et lieu ; au reste vigilant, prompt et soudain choléré, patient au labeur. Son dormir n'était que de quatre, cinq heures, louant et aimant la liberté de langage, joyeux, facétieux, mordant et riant.
"Il approuvait les cérémonies de l'Église Romaine et s'en tenait à la foi et à la religion catholique, hors de laquelle il assurait qu'il n'y eut point de salut. Il reprenait gravement ceux qui, retirés du soin d'icelle, se laissaient appâter et abreuver de douceurs et  libertés des doctrines étrangères damnables affirmant que la fin leur en serait mauvaise et pernicieuse.
"Je ne veux point oublier de dire qu'il s'exerçait volontiers aux jeûnes, oraisons, aumônes, à la patience, abhorrait le vice et le châtiait sévèrement ; et  je me souviens l'avoir vu qu'en donnant aux pauvres (envers qui, il était fort libéral et charitable) il avait ce mot à la bouche, tiré des Écritures saintes : "Faites-vous des amis des richesses d'iniquité."