Bernadotte, à l'époque où il était officier dans le régiment de Royal-Marine en 1793, s'était fait tatouer sur le bras.
Devenu roi de Suède, il tomba un jour malade, et son médecin lui déclara qu'une saignée était nécessaire. Bernadotte refusa d'abord ; mais, le mal empirant, le médecin, qui s'étonnait de ce refus, insista pour que la saignée fût faite.
"A une seule condition, dit le roi ; c'est que vous me jurerez de ne révéler à personne ce que vous verrez sur mon bras."
Le médecin jura, et, au moment de se servir de sa lancette, découvrit un superbe bonnet phrygien gravé sur le bras royal, avec cette inscription en demi-cercle : Mort aux rois !