20 mai 2009

Les inconvénients du tatouage

Bernadotte, à l'époque où il était officier dans le régiment de Royal-Marine en 1793, s'était fait tatouer sur le bras.Devenu roi de Suède, il tomba un jour malade, et son médecin lui déclara qu'une saignée était nécessaire. Bernadotte refusa d'abord ; mais, le mal empirant, le médecin, qui s'étonnait de ce refus, insista pour que la saignée fût faite."A une seule condition, dit le roi ; c'est que vous me jurerez de ne révéler à personne ce que vous verrez sur mon bras."Le médecin jura, et, au moment de se servir de sa... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 08:38 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

19 mai 2009

Héroïque politesse

Pendant l'émigration française, en 1793, le duc de Bedford reçut un jour à sa table, à Londres, le duc de Gramont.Au dessert, le grand seigneur anglais, voulant fêter son hôte, fit apporter certaine bouteille de vin de Constance, d'une qualité exceptionnelle.Le duc de Bedford versa lui-même, et debout, la précieuse liqueur à son convive."A la France, Monsieur !" dit-il.L'émigré but d'un trait, puis, avec un sourire :"A l'Angleterre, Mylord !"Et il tendit une seconde fois sa coupe. Le duc de Bedford se verse alors à... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 08:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
18 mai 2009

L'Astrologue et son Confrère

Que dit votre science, aujourd'hui, Messire Galéotti ? Pouvons-nous ordonner la chasse au sanglier qui nous délasserait du souci des affaires ?... Les nuages courent vite, mais le soleil brille aussi ; nous ne partirons pas sans votre avis.Ainsi parlait Louis XI à son astrologue favori qu'il était venu trouver jusque dans sa tour. Galéotti se leva : c'était un grand vieillard portant une longue barbe ; ses vêtements magnifiques contrastaient avec le pourpoint râpé du roi, et sur sa ceinture de cuir étaient représentés les signes du... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 17:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
15 mai 2009

Les Jacques

Au XIVe siècle, quand la guerre de Cent ans se préparait à détruire le peu qu'avait laissé la Peste noire, et que les paysans de Normandie, n'ayant rien à eux que la peau de mouton dont ils couvraient leurs membres amaigris, l'épieu avec lequel ils se défendaient contre les loups, se rassemblaient dans les sombres asiles que leur offrait l'immense forêt de Bolbecq. Ils avaient abandonné leurs chaumières de boue, leurs misérables instruments, cette charrue de bois courbé à laquelle ils attelaient leur femme, lorsque les grandes... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 08:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
13 mai 2009

Le siècle du comte de Saint-Germain

L'homme, vêtu de noir pour mieux mettre en valeur ses diamants, se flatte d'avoir tutoyé le Christ et d'avoir négocié avec Jules César. Sous les yeux du fameux Casanova, il change en or une pièce de cuivre. Il séduit Louis XV en lui livrant la clé d'une mystérieuse disparition. Est-il immortel, ce comte de Saint-GermainSaint-Germain, dont le tombeau est vide ? Vers 1700, les habitants de la petite rue de l'Hirondelle, à Paris, s'inquiètent d'un propriétaire aux moeurs étranges. Il y a quelques années, maître Dumas est devenu... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 10:55 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,
12 mai 2009

Une harangue

Lorsqu'après la paix de Rueil en 1619 Louis XIV, qui avait alors onze ans, rentra à Paris, il fut, selon l'usage, harangué par toutes les autorités et plusieurs fois il témoigna son impatience. Enfin arriva le prévôt des marchands qui, enchérissant encore sur les hyperboles de ses prédécesseurs, finit ainsi son discours : "Sire, puisse le règne de Votre Majesté être aussi long que celui du soleil ! - Eh ! monsieur le prévôt, répondit le roi vous voulez donc que mes successeurs soient aussi aveugles ?"
Posté par choupanenette à 14:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
07 mai 2009

La Tour d'Auvergne

Nulle vie n'a été mieux remplie que celle de ce Français, dont le nom devrait être inscrit en lettres d'or dans l'histoire de la Révolution. Nulle âme ne fut plus belle, plus généreuse ; nul coeur plus courageux, plus désintéressé. Héros des temps modernes, il égala par sa simplicité les héros anciens ; comme Polybe et Eschyle, à la fois écrivains et soldats, La Tour d'Auvergne sut tour à tour prendre la plume et l'épée, et la main qui le matin avait tenu un sabre, le soir venu, écrivait des ouvrages pleins de talent et d'érudition.En... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 12:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,