La princesse Daschkoff était dame au palais de l'impératrice de Russie et directrice de l'Académie des sciences de Pétesbourg. Cette femme spirituelle et courageuse contribua beaucoup à la révolution qui plaça Catherine II sur le trône. Elle eut une part très active à la conjuration qui prépara cet événement, et elle déploya la plus grande audace le jour de l'exécution. Habillée en homme et le sabre à la main, elle reçut Catherine à la tête des troupes, la revêtit d'un habit semblable au sien, et la conduisit au palais impérial. Disgraciée quelque temps après, elle se retira à Moscou ; mais elle fut bientôt rappelée par sa souveraine, qui ne cessa de la traiter avec égards.