LouisXILe roi Louis XI possédait un magnifique lévrier blanc. Son nom ne nous est pas parvenu ; mais on raconte que le roi, qui était un grand chasseur, tenait beaucoup à son chien.
Le lévrier ne le quittait jamais ; et lorsqu'il était malade, on lui faisait un lit dans la chambre de son maître.
Or malgré cet attachement, la dernière heure du terrible monarque étant arrivée, le pauvre lévrier fut la dernière victime de sa cruauté.
Moribond, cloué sur un lit de douleurs, où rien ne soulageait plus se souffrances, le roi, en entendant le moine qui l'assistait, lui dire de se préparer à paraître devant Dieu, s'écria :
"Je ne suis pas aussi bas qu'on peut le croire, et je puis prouver que je suis encore le maître céans. Par mon salut éternel, je jure que, de tous ceux que renferme cette chambre, ce n'est pas moi qui mourrai le premier :"
Il tendit la main vers un sifflet d'argent qui ne le quittait pas ; mais le moine le retint, et prévoyant quelque nouveau crime :
"Sire ! lui dit-il, oubliez-vous que vous allez bientôt paraître devant Dieu ?...
- Dieu m'absoudra, mon père, reprit le moribond ; j'ai juré, je tiendrai mon serment..."
En disant ces paroles, ses regards se portaient du côté de son cruel compagnon Olivier le Daim, qui se sentit frémir de terreur, mais n'en laissa rien voir. Après avoir été l'exécuteur de tant d'injustes condamnations, allait-il donc expier à son tour tous ces forfaits ?...
Cette suprême angoisse dura peu ; le roi reprit, désignant le fidèle lévrier couché près de son lit :
"Prenez ce chien, et qu'il meure à l'instant.
Olivier le Daim, qui n'eût garde de se faire répéter cet ordre, prenant une masse d'armes en frappa la pauvre bête ; mais sa main mal assurée et sa victime qui poussait des cris lamentables, ne mourut qu'à la troisième tentative.
"Mon Dieu ! comme il le fait souffrir, s'écria Louis XI, en retombant sur son lit, et donnant des signes d'un attendrissement inaccoutumé.
"Mon pauvre compagnon de chasse ! reprit-il bientôt, je l'aimais bien pourtant ! Comme expiation, je veux qu'il soit sculpté près de moi sur mon tombeau."
De toutes les volontés dernières du feu roi, ce fut la seule qui fut exécutée.