On a conservé longtemps à Orléans un chapeau qui avait appartenu à Jeanne d'Arc et qu'elle avait donné comme souvenir à la fille d'un bourgeois nommé Jacques Boucher, dans la maison duquel elle avait logé durant son séjour en cette ville. Ce chapeau, devenu si précieux surtout depuis le martyre de l'héroïne, consistait en une sorte de toque de velours bleu, relevée sur les quatre côtés et brodée en or. Il demeura pendant plus de deux cents ans entre les mains de la famille à laquelle il avait été primitivement donné et qui le considérait comme un titre d'honneur. En 1631, il fut remis en dépôt chez les Pères de l'Oratoire et renfermé avec soin dans une cassette de maroquin rouge ornée de fleurs de lis. Au moment de la Révolution, la cassette disparut.
Malheureusement, depuis lors, toutes traces de son existence se sont évanouies. On peut croire que le pauvre religieux étant mort obscurément et dans l'isolement, ceux qui auront trouvé après sa mort, parmi ses hardes, cette vieille toque à laquelle près de quatre siècles avaient dû apporter bien du dommage, l'auront tout simplement envoyée à la rivière.

Article de 1919