24 juillet 2013

Madame de Maintenon

Françoise d'Aubigné, que Louis XIV appela Mme de Maintenon, et qi depuis lors ne porta plus d'autre nom dans l'histoire, naquit à Niort le 27 novmebre 1635. Son père, Constant d'Aubitné, baron de Surineau, était fils d'Agripa d'Aubigné, le célèbre auteur des Tragiques, mais ne possédait ni les vertus ni la probité du rude soldat-poète, ami de Henri IV. Perdu de vices, ayant mangé son bien dans sa jeunesse, toujours criblé de dettes et traqué par des créanciers, ne reculant, pour se procurer de l'argent, devant aucun expédient, sans en... [Lire la suite]

01 mars 2013

Madame de Staël

Anne-Louise-Germaine Necker, baronne de Staël-Holstein, naquit à Paris le 22 avril 1766. Elle était fille du célèbre banquier et ministre de Louis XVI. Douée des plus rares qualités intellectuelles, elle fut, dès son enfance, entourée dans le salon de son père des écrivains en renom de la fin du XVIIIe siècle. Elle n'avait pas atteint sa douzième année qu'elle composait déjà des portraits et des éloges, suivant le goût de l'époque. Ses réflexions sur l'Esprit des lois, de Montesquieu, qu'elle écrivait à quinze ans, et ses Lettres sur... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 09:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
06 février 2013

Marguerite d'Anjou

Marguerite d'Anjou était la fille de René d'Anjou qui portait les titres de roi de Naples, de duc de Lorraine et de comte du Maine sans posséder aucun de ces États. Il n'y a peut-être point eu de princesse plus malheureuse. Femme entreprenante, courageuse, inébranlable, elle aurait été une héroïne, si elle n'avait souillé ses vertus par un crime atroce. Née avec les talents nécessaires au gouvernement d'un empire, elle eut toutes les qualités guerrières ; l'ambition, la nécessité la rendirent quelquefois cruelle, et la hardiesse et la... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 09:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
03 février 2013

Bois-Rosé

Il n'est pas de forteresse qu'un brave ne puisse prendre. Et le capitaine de Bois-Rosé, un des compagnons de Henri IV en était un. C'est lui qui a fixé ce câble à la falaise du haut de laquelle la forteresse de Fécamp se moque des assaillants. Un des soldats hésite entre le danger qui l'attend là-haut, et la mer qui l'appelle pour l'engloutir, il reste immobile et arrête l'entreprise. Mais Bois-Rosé ne perd pas la tête : il grimpe par-dessus tous les soldats, arrive jusqu'au peureux, et, la dague à la main, l'oblige à reprendre... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 08:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
21 décembre 2012

Une équipée

Fouettés par le vent glacé qui balayait la plaine couverte de neige, cinq dragons français désarmés, escortés par une patrouille allemande, étaient conduits au camp ennemi. C'était le lendemain de la bataille de Bapaume, pendant la malheureuse campagne de 1870. Victimes d'un succès chèrement payé, ils allaient en silence, enveloppés dans leurs grands manteaux, la figure pâle et amaigrie par le jeûne et la fatigue.L'un des cinq prisonniers, moins résigné que ses camarades, se révoltait à l'idée d'être enfermé dans une forteresse... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 07:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
21 novembre 2012

Mariages diplomatiques

Le choix d'une femme est particulièrement difficile aux rois. Ils se marient par la voie diplomatique, et l'arrivée de leur fiancée leur cause parfois une fâcheuse surprise.Un monarque scrupuleux et qui souhaite le bonheur domestique devra exiger de ses ambassadeurs, pour guider sa décision, une description exacte et minutieuse. Ainsi fit Henri VII d'Angleterre, quand il voulut épouser la princesse de Naples. Le docteur Cabanès, dans un récent volume, qui est le quatrième du Cabinet secret de l'histoire, rapporte les instructions que... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 18:33 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

15 janvier 2012

Un grand homme

Le maréchal Catinat, qui fut un des plus remarquables capitaines du règne de Louis XIV, était aussi modeste que bon et désintéressé. Son caractère prudent et réfléchi lui avait fait donner par ses soldats le surnom de Père la Pensée. La simplicité de son extérieure était égale à son indifférence pour les honneurs. Ennemi des cabales et de l'intrigue, il s'était élevé à la première dignité militaire sans avoir jamais rien demandé.Ayant été porté, en 1705, sur une liste de nouveaux chevaliers des ordres du roi, Catinat refusa cette... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 17:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
28 décembre 2011

Le rêveur éveillé

Le duc Philippe d'Orléans, qui fut régent de France de 1715 à 1722, avait un jour dîné chez un de ses amis dans l'Ile-Saint-Louis. La nuit était fort avancée lorsqu'il sortit ; il s'en revenait à pied vers son palais, et ses compagnons de fête habituels l'accompagnaient. Le duc d'Orléans avait bien dîné, et il était d'humeur joyeuse.Au coin de la place Saint-Germain-l'Auxerrois, le duc aperçut un homme qui dormait, étendu sur le sol. Il s'approcha et, avec de petits coups de pieds amicaux, essaya de le réveiller ; l'homme restait... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 08:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
22 janvier 2011

La marquise de Mirepoix

Mme de Mirepoix est si modeste, son amour-propre se fait si peu sentir, elle est si peu occupée d'elle-même, qu'il est difficile de faire son portrait.La vanité est ce qui décèle le plus promptement le caractère ; les hommes, en voulant se parer des qualités qu'ils n'ont pas, découvrent presque toujours les défauts qu'ils ont, et que sans cela on ne démêlerait peut-être jamais.Cette ressource manque avec Mme de Mirepoix ; jamais elle ne parle d'elle, jamais elle ne décide, rarement elle dispute, il suffit de la voir pour la trouver... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 11:05 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
16 août 2010

Les chats du Cardinal de Richelieu

"Mistigri, veux-tu laisser Raton tranquille ? Et toi, Cyrus, je vais t'aider à déranger mes papiers."Après avoir consacré plusieurs heures aux affaires de l'Etat, le cardinal de Richelieu se délasse un instant en regardant jouer ses chats favoris. Dans le cabinet de travail aux boiseries sévères, ils sont là, quatre effrontés, qui se poursuivent, se roulent, bondissent sur les meubles, grimpent, sans le moindre respect, sur la table de travail.C'est tout juste si Blanchette, la mère, a plus de réserve et de dignité. Mais on... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 15:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,