13 avril 2016

Louis XIV et son porteur

Dans les dernières années de sa vie, Louis XIV marchait difficilement, et ne sortait plus qu'en chaise à porteurs. Il s'était accoutumé aux services d'un de ses domestiques, nommé d'Aigremont, son porteur de devant, qui ouvrait et fermait toujours la portière de la chaise, et il lui témoignait une grande bienveillance. La moindre préférence accordée par les souverains au plus humble de leurs serviteurs ne manque jamais d'être remarquée. Le roi avait fait quelque bien à la nombreuse famille de cet homme, et lui adressait souvent la... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 18:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

26 octobre 2014

L'araignée de Pélisson

Pélisson, secrétaire du roi Louis XIV, était grand ami du surintendant Fouquet. Attaché à la personne de ce ministre, il avait été son collaborateur dévoué et s'était acquis la réputation d'un homme de bien.Fouquet, ayant déplu au roi par ses immenses richesses, fut accusé d'avoir volé l'Etat, et condamné, presque sans jugement, à un emprisonnement perpétuel.Pélisson, loin de suivre l'exemple de ceux que le malheur éloigne, n'abandonna pas dans son désastre celui avait fait sa fortune. Il osa tenter de le justifier.Louis XIV, croyant... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 11:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
24 janvier 2014

Louis XIV et ses grands capitaines

La gravure représente tout le siècle de Louis XIV, dans sa splendeur militaire ; les personnages qui y figurent ont été dessinées d'après des portraits du temps ; aussi les physionomies toutes remarquables par leur noblesse,ne le sont pas par leur diversité. Le roi en occupe le centre.Le personnage qui s'incline devant lui avec une déférence qui n'a rien de servile, c'est le maréchal de Villars, le vainqueur du prince Eugène et de Marlborough ; aussi bon courtisan que grand général : il avait un petit défaut ; il se grisait... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 15:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
11 février 2013

Le gâteau des Rois

Un matin de janvier, le roi Louis XIV, voulant profiter d'une belle journée d'hiver pour aller à la chasse, demanda qu'on lui sellât son cheval favori.L'orde fut promptement exécuté. Le roi, botté et éperonné, descendit dans la cour d'honneur, suivi de ses courtisans, et s'approcha de sa monture. Après l'avoir flattée de la main, il voulut se mettre à cheval ; saisissant de la main gauche une poignée de crins, il engagea le  pied dans l'étrier que lui tendait le grand écuyer et s'élança.Mais la selle était mal attachée ;... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 10:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
21 février 2012

Les renards de Monsieur le Prince

On se représente trop souvent à tort Louis XIV comme un prince hautain et méprisant, enorgueilli de sa puissance et de sa noblesse au point de dédaigner tous ceux qui n’étaient pas, comme lui, d’un sang illustre. En mainte occasion, il prit au contraire en mains la cause des humbles, et ne craignit pas d’humilier ses plus fastueux courtisans. Voici, à ce sujet, une anecdote bien significative et assez peu connue.Le roi avait pour secrétaire du cabinet un homme de petite naissance, Toussaint Rose. Assez âgé, d’esprit mordant et... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 19:13 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
03 juin 2009

Molière soupant avec Louis XIV

Tandis que Louis XIV ne trouvait pas au-dessous de lui de donner à Molière des marques de bienveillance et de considération, de simples domestiques de ce prince rougissaient de l'avoir pour camarade, et lui prodiguaient de grossiers mépris. Un jour qu'il se présentait pour faire lit du roi, un de ses confrères, qui devait le faire avec lui, se retira brusquement, en disant qu'il ne voulait point partager le service avec un comédien.Un autre valet de chambre, Bellocq, s'approcha aussitôt, et dit : "Monsieur de Molière, voulez-vous bien... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 09:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
12 mai 2009

Une harangue

Lorsqu'après la paix de Rueil en 1619 Louis XIV, qui avait alors onze ans, rentra à Paris, il fut, selon l'usage, harangué par toutes les autorités et plusieurs fois il témoigna son impatience. Enfin arriva le prévôt des marchands qui, enchérissant encore sur les hyperboles de ses prédécesseurs, finit ainsi son discours : "Sire, puisse le règne de Votre Majesté être aussi long que celui du soleil ! - Eh ! monsieur le prévôt, répondit le roi vous voulez donc que mes successeurs soient aussi aveugles ?"
Posté par choupanenette à 14:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
30 novembre 2007

Un repas de cérémonie

Voici la description d'un repas que Louis XIV donna au légat durant l'année 1664. - Sur la table, il n'y avait que deux couverts, celui du roi à la bonne place et celui pour le légat, quatre places au-dessous du même côté. Le premier services de potages étant sur la table, composé de dix grands plats et quatorze assiettes, le roi vint, précédé de dix maîtres d'hôtel ordinaires et du premier maître d'hôtel, ayant à sa gauche M. le légat.Étant arrivé au bout de la table, M. le duc d'Enghien, comme grand-maître des cérémonies, présenta... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 14:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,