15 avril 2011

Le jugement de Ravaillac

Ravaillac, après son arrestation et sa mise au cachot en l'Hôtel de Retz, ne témoigna aucun regret. Il était très calme, ironique même, répondant sans trouble au président Jeannin, à MM. de Loménie et de Bullion venus pour l'interroger. La justice voulait savoir qui avait armé le bras et quels étaient les noms des complices. Ravaillac, ayant agi seul, ne put que dire la vérité, mais cette vérité ne satisfaisait personne. On le menaça, on l'adjura, on le pria, au nom de Dieu, de la loi, de sa mère. Il connut des dizaines... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 08:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,