02 avril 2014

Trait de courage d'un médecin militaire

En 1799, l'armée française qui était en Syrie, sous les ordres du général Bonaparte, fut attaquée par la peste. Les malheureux qui étaient atteints de cette horrible maladie devenaient un objet de répulsion pour leurs camarades, et étaient abandonnés sans soins.Desgenettes, le médecin en chef de l'armée, était persuadé que le maladie n'était pas contagieuse et il voulut faire passer cette conviction dans l'esprit des soldats. Un jour que le général Bonaparte faisait une visite à l'hôpital des pestiférés de Jaffa, Desgenettes... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 15:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

03 décembre 2012

Anecdote sur Napoléon

Napoléon fut toujours mauvais cavalier ; il montait à cheval sans grâce ; nombreuses et fréquentes furent ses chutes. Quelques jous avant le 18 brumaire, il se trouvait dans la propriété de son frère Joseph, à Mortefontaine. Voulant parler à Regnault de Saint-Jean d'Angèly des évènements qui se préparaient, il lui proposa de venir se promener avec lui à cheval.Comme les deux cavaliers, galopaient à bride abattue à travers les rochers, le cheval de Bonaparte, se heurtant contre une pierre que le sable recouvrait, s'abattit, et... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 08:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
13 mars 2012

Bonaparte mystifié

Si grand capitaine que fût le général Bonaparte, il n’en avait pas moins, comme tous les hommes, quelques travers. Il prétendait, par exemple, pouvoir juger de toutes choses, sans jamais se tromper et sans que personne n’eût à y contredire. Il s’estimait excellent critique en littérature, en sciences, en musique, en peinture, en sculpture, aussi bien qu’en administration, en politique et en stratégie. C’est surtout dans l’art musical qu’il se croyait particulièrement doué. On n’osait guère combattre ses opinions, car il le tolérait... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 14:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
25 décembre 2011

La petite fille de la rue St-Nicaise

Le 24 décembre 1800, vers huit heures du soir, une charrette de maraîcher traînée par un âne remontait doucement la rue Saint-Nicaise, petite voie tortueuse qui partait du Carrousel pour aboutir à la rue de Richelieu.Parvenue à l'endroit où la rue se terminait, la charrette s'arrêta, et l'homme qui le conduisait - un paysan vêtu d'une blouse - mit pied à terre."Là, fit-il, en regardant autour de lui, voici une place excellente ; il ne peut faire autrement que de passer par ici. Voyons, mon chargement est-il au complet ? ajouta-t-il en... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 18:56 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
08 novembre 2007

La mort du duc d'Enghien

Bonaparte s'était fait rendre compte du nombre des Bourbons en Europe. Dans un conseil où furent appelés MM. de Talleyrand et Fouché, on reconnut que le duc d'Angoulême était à Varsovie avec Louis XVIII, le comte d'Artois et le duc de Berry à Londres, avec les princes de Condé et de Bourbon. Le plus jeune des Condé était  à Ettenheim, dans le duché de Bade. Il se trouva que MM. Taylor et Drake, agents anglais, avaient noué des intrigues de ce côté. Le duc de Bourbon, le 16 juin 1803, mit en garde son petit-fils contre une... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 15:06 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,