05 juillet 2012

Exellente affaire

Le cardinal Mazarin, sachant que d'infâmes libellés étaient publiés contre lui, faisait semblant d'en être irrité, quoique la chose, au fond lui fût à peu près indifférente."Qu'ils chantent, pourvu qu'ils payent !"C'était sa devise, comme on sait.Un jour il ordonna qu'on fît la plus rigoureuse recherche des chansons, satires, etc.., de tout ce qu'on avait imprimé contre lui, dont la vent publique était naturellement interdite, et qu'on lui apportât tous les exemplaires saisis."Je tiens à les avoir, pour les brûler moi-même !"On lui en... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 11:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

25 novembre 2008

Sans coup férir

Pendant la Fronde, la ville d'Orléans était divisée en deux factions. Le conseil communal, la bourgeoisie, la garnison tenaient pour le ministre Mazarin. Le menu peuple avait des sentiments tout opposés, et faisait cause commune avec les Frondeurs.Au mois de mars 1652, un corps de troupes composé des ennemis de Mazarin marcha sur Orléans pour l'occuper. La municipalité s'empressa de faire barricader les portes, et de garnir les murailles de défenseurs. Ces précautions gênèrent grandement ceux qui auraient voulu s'emparer de cette... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 08:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
03 octobre 2007

La galerie de tableaux du Cardinal Mazarin

Un jour, je (1) me promenais dans une galerie du palais Mazarin (2), lorsque j'entendis venir le cardinal ; je le reconnus au bruit que faisaient ses pantoufles, qu'il traînait comme un homme fort languissant et qui sort d'une grande maladie.Je me cachai derrière une tapisserie, et je l'entendis qui disait : "Il faut quitter tout cela !" Il s'arrêtait à chaque pas, car il était bien faible ; et, jetant les yeux sur l'objet qui lui frappait la vue, il disait du profond du coeur : "Il faut quitter tout cela !" Et se tournant, il... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 15:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
25 septembre 2007

Un épisode de la fronde : Melle de Montpensier

Louis XIV avait un oncle et une cousine. L'oncle, c'était Gaston d'Orléans, la cousine était Melle de Montpensier. Le roi était encore un enfant ; sa mère Anne d'Autriche était veuve ; et si le roi venait à disparaître, la couronne de France allait comme d'elle-même se poser sur la tête de Gaston, c'est-à-dire sur la tête la plus indigne de porter une couronne. Gaston était en effet un débauché, dépensier, et d'une sottise qui eût rendu son règne aussi ridicule que dangereux pour le pays. Sa fille, Melle de Montpensier, n'eût pas peu... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 21:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,