15 avril 2011

Le jugement de Ravaillac

Ravaillac, après son arrestation et sa mise au cachot en l'Hôtel de Retz, ne témoigna aucun regret. Il était très calme, ironique même, répondant sans trouble au président Jeannin, à MM. de Loménie et de Bullion venus pour l'interroger. La justice voulait savoir qui avait armé le bras et quels étaient les noms des complices. Ravaillac, ayant agi seul, ne put que dire la vérité, mais cette vérité ne satisfaisait personne. On le menaça, on l'adjura, on le pria, au nom de Dieu, de la loi, de sa mère. Il connut des dizaines... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 08:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

12 octobre 2008

Le jugement de Ravaillac

Jean-François Ravaillac, naquit en 1578 dans la cité d'Angoulême. Sa jeunesse se passa entre son père ivrogne - qui perdit bientôt sa place de greffier près du maire, pour ne vivre que de mendicités - et sa mère, née Dubreuil de Fontreau, pieuse femme qui confia l'éducation de son fils à ses oncles maternels, messires Nicolas et Jean Dubreuil, chanoines de la cathédrale.François Ravaillac passa une partie de son adolescence auprès des religieux qui lui inculquèrent la haine du roi de Navarre, cet hérétique, ce Huguenot dont les... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 16:07 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,