10 avril 2014

Les chevaux favoris de Napoléon

L'histoire ne nous a transmis que le nom d'un seul cheval d'Alexandre le Grand, celui de l'illustrre Bucéphale. Napoléon, qui est un moderne Alexandre, eut au moins vingt chevaux de bataille, et des particularités intéressantes se rattachent à quelques-uns d'entre eux.Assez mauvais cavalier, souvent désarçonné, Napoléon avait besoin de chevaux admirablement dressés, que son grand écuyer,  nommé Jardin, préparait en leur battant le tambour, en leur tirant des pétards aux oreilles, en agitant des chapeaux devant leurs... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 08:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

23 octobre 2011

Zodiaque : Le Scorpion

 SCORPION : le signe de l’investigateur Qui est toujours prêt à décocher une flèche si on l’aiguillonne ? Qui préfère agir dans l’ombre ? Un ami fervent ou ennemi subtil : c’est le Scorpion. 1° décan : Impulsions sexuelles. Création. Magnétisme vital - Mars = fer = rouge 2° décan : Responsabilité - Soleil = or = jaune 3° décan : Idéalisme. Instincts contrôlés et sublimés - Vénus = cuivre = vert Saison : Automne Elément : Eau (Froid-Humide) Rythme Ternaire : Fixe Planète Bénéfique : Mars, la nuit (Rouge ; Note : Sol ;... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 08:36 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
10 juin 2010

Le Maréchal de Rantzau

Le comte de Rantzau qui, après avoir combattu pour la Suède, s'attacha au service de la France, en 1635, et reçut, dix ans plus tard, après la prise de Gravelines, le bâton de maréchal, était particulièrement célèbre par le nombre de ses blessures. Au siège de Dôle, il avait perdu un oeil, au siège d'Arras, une jambe ; ailleurs, la moitié d'une main ; dans une seule bataille, la bataille d'Hannecourt, il avait été blessé quatre fois. Et, chose étrange, ce glorieux soldat, qui avait affronté cent combats et n'était plus qu' "un... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 08:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
27 septembre 2007

IENA - 14 octobre 1806

En 1806, la guerre n'était pas encore déclarée entre la Prusse et la France ; mais à Berlin on s'y préparait activement. Napoléon le sut, et de même qu'il avait fondu comme la foudre sur son ennemi de 1805, il se hâta, en 1806, de prendre l'offensive. Malgré la rapidité de sa marche, il sut tenir les généraux prussiens dans l'incertitude sur la direction qu'il choisirait et les surprit, pour ainsi dire, en pleine formation, selon le terme technique, c'est-à-dire au moment où il manoeuvrait pour chercher un terrain de bataille.... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 18:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
06 septembre 2007

Bataille de Navarin

20 octobre 1827 - Un des grands évènements de l'histoire de la guerre de l'indépendance de la Grèce moderne. En 1826 les Grecs, après d'héroïques efforts, avaient succombé dans une lutte contre la Turquie. La forteresse d'Athènes, vaillamment défendue par le colonel français Fabvier, avait dû capituler. Tout paraissait perdu à jamais et les Turcs recommençaient leurs cruautés. Canning invoqua alors en 1827 le traité d'intervention des trois puissances, Angleterre, France et Russie en faveur de la Grèce. La Turquie refusa de déférer... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 10:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
06 juillet 2007

Le 5 juillet 1943

Hitler déclenche une grande offensive contre l'assaillant russe de Koursk qui pénètre de 90 km dans le front allemand : cette bataille de blindés durera 50 jours.
Posté par choupanenette à 17:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,