06 mars 2011

Singulière royauté

Dans la plaine toute blanche une masse noire avance péniblement. Le froid et la faim, terribles auxiliaires, ont protégé la Russie, et la Grande Armée se retire, semant de morts la route qui la ramène dans la patrie.Ney, le brave des braves, a su échapper à toutes les manoeuvres savantes des ennemis, pour qui la prise de ce vaillant eût été une joie si grande. Trois fois leurs masses se sont refermées sur lui et trois l'héroïque soldat, dont l'âme, disait Napoléon, était trempée d'acier, a su percer le cercle qui l'enserrait.Mais... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 09:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

19 mars 2010

Le caporal Parcimonie

Dans les "dépôts" de l'armée, où se reposent les soldats revenus du front, où s'entraînent ceux qui devront y aller, la gaîté française ne perd jamais ses droits. Témoin l'anecdote suivante qui eut pour cadre un dépôt très proche de la ligne de bataille.Un matin l'officier de jour dit au caporal d'ordinaire (celui qui est chargé des vivres) :"Caporal, il faudrait que vous fassiez la soupe avec un peu de parcimonie, nous dépensons trop d'argent."Le caporal ne sait pas que "parcimonie" signifie... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 11:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
19 septembre 2008

L'héroïsme du caporal Sapin

Au début d'août, au moment de l'invasion de la Belgique par les Allemands, une batterie ennemie à Bellaire,  près de Jupille, tirait sur les Belges. Le caporal Sapin, un garçon de dix-huit ans, se glissa sur la gauche de la batterie. A trois cents mètres, abrité derrière un mur, il abattit successivement les officiers, les sous-officiers et servants des pièces.La batterie allait être réduite au silence, lorsque la dernière pièce fut dirigée vers le mur derrière lequel tirait Sapin et où les Allemands croyaient qu'il y avait un... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 10:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,