10 avril 2014

Les chevaux favoris de Napoléon

L'histoire ne nous a transmis que le nom d'un seul cheval d'Alexandre le Grand, celui de l'illustrre Bucéphale. Napoléon, qui est un moderne Alexandre, eut au moins vingt chevaux de bataille, et des particularités intéressantes se rattachent à quelques-uns d'entre eux.Assez mauvais cavalier, souvent désarçonné, Napoléon avait besoin de chevaux admirablement dressés, que son grand écuyer,  nommé Jardin, préparait en leur battant le tambour, en leur tirant des pétards aux oreilles, en agitant des chapeaux devant leurs... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 08:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

15 décembre 2012

Le bon roi Henri

Henri IV était brave jusqu'à la témérité, et, dans plusieurs circonstances, le manque de prudence faillit lui devenir funeste. Souvent il allait à la chasse entouré des gentilshommes qu'il affectionnait ; amis il ne tardait point à se séparer d'eux, en sorte qu'il errait seul dans les bois, où lui arrivèrent maintes aventures.Une fois, l'un de ces officiers, M. de Sourdis, conduisant une grosse patrouille, le rencontra dans la forêt de Saint-Germain. Le roi, perdu, cherchait sa route à travers les fourrés, et, comme la nuit tombait,... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 09:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
27 septembre 2007

IENA - 14 octobre 1806

En 1806, la guerre n'était pas encore déclarée entre la Prusse et la France ; mais à Berlin on s'y préparait activement. Napoléon le sut, et de même qu'il avait fondu comme la foudre sur son ennemi de 1805, il se hâta, en 1806, de prendre l'offensive. Malgré la rapidité de sa marche, il sut tenir les généraux prussiens dans l'incertitude sur la direction qu'il choisirait et les surprit, pour ainsi dire, en pleine formation, selon le terme technique, c'est-à-dire au moment où il manoeuvrait pour chercher un terrain de bataille.... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 18:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,