10 juin 2010

Le Maréchal de Rantzau

Le comte de Rantzau qui, après avoir combattu pour la Suède, s'attacha au service de la France, en 1635, et reçut, dix ans plus tard, après la prise de Gravelines, le bâton de maréchal, était particulièrement célèbre par le nombre de ses blessures. Au siège de Dôle, il avait perdu un oeil, au siège d'Arras, une jambe ; ailleurs, la moitié d'une main ; dans une seule bataille, la bataille d'Hannecourt, il avait été blessé quatre fois. Et, chose étrange, ce glorieux soldat, qui avait affronté cent combats et n'était plus qu' "un... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 08:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

05 février 2008

Le mariage des enfants

C'était, il y a longtemps, bien longtemps, quelques années après la mort du dernier roi polonais de la dynastie des Piasts, Casimir le Grand, ce roi des paysans au règne glorieux. Avant de descendre au tombeau dans le caveau royal creusé dans la montagne de Wabel, il choisit pour successeur le fils de sa soeur Elisabeth, le roi de Hongrie, Louis. Ce dernier avait donc à la fois les deux couronnes, et sa puissance s'étendait sur deux grands États, la Pologne et la Hongrie. Quoiqu'il eût dans ses veines le sang polonais des Piasts,... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 08:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
06 septembre 2007

Bataille de Trafalgar

L'amiral anglais Nelson, né le 29 septembre 1758, fut un des glorieux ennemis de la France. Brillante carrière ; sa mort en fut le digne couronnement. Il avait retrouvé parmi les vaisseaux de la flotte franco-espagnole un vieil adversaire qui lui avait déjà échappé dans une autre croisière : c'était le magnifique trois-mâts le San-Trinidad. Il montait un navire appelé la Victoire (Victory), il concentra tous ses efforts contre le trois-mâts. Revêtu de son resplendissant uniforme sur lequel, selon sa coutume, s'étalaient les... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 10:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,