14 janvier 2010

L'omelette

Le 6 avril 1794, pendant cette période sanglante de la Révolution qu'on a appelé la Terreur, un homme, vêtu d'une veste grossière et coiffé d'un bonnet de laine, entrait, pour y chercher refuge, dans une carrière ouverte, à Clamart, aux environs de Paris.Ce fugitif était de haute taille. Il avait la tête grosse, les épaules larges, le corps robuste. Mais ses jambes étaient grêles, ses mains fines, son teint pâle. Il ressemblait plutôt à un écrivain ou à un artiste, qu'à un rude travailleur des champs ou des ateliers. Son costume... [Lire la suite]

03 avril 2009

Une barricade bien faite

Le 27 juillet 1830, on se battait dans les rues de Paris ; les magasins étaient fermés ; les classes des lycées et collèges vaquaient. Cependant un zélé professeur, l'illustre helléniste Planche, s'était rendu à son poste. Rien ne devait, pensait-il, l'empêcher de faire son cours.Ne trouvant pas d'élèves, il lui fallut bien reprendre le chemin de son logis. A quelques pas du lycée, il aperçut un groupe d'insurgés, armés de pioches, qui s'efforçaient d'élever une barricade.Tout en marchant, Planche lisait un livre grec, un volume de... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 15:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
23 janvier 2009

Le 14 juillet - La prise de la Bastille

Louis XVI - C'est donc une révolte ?Le Duc de Liancourt - Non, sire, c'est une révolution. Le peuple, dès la nuit du 13, s'était porté vers la Bastille(1) ; quelques coups de fusil avaient été tirés, et il paraît que des instigateurs avaient proféré plusieurs fois le cri : A la Bastille ! Le voeu de sa destruction se trouvait dans quelques cahiers(2) ; ainsi, les idées avaient pris d'avance cette direction. On demandait toujours des armes. Le bruit s'était répandu que l'hôtel des Invalides en contenait un dépôt considérable. On s'y... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 14:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
26 septembre 2007

Les Chouans

La guerre civile qui agita la France pendant les premières années de la Révolution est encore peu connue dans ses détails, et nous doutons fort que le temps nous la fasse mieux connaître. Ce fut une rude guerre ; elle mit en mouvement des armées considérables, elle usa les plus grands généraux des deux partis ; il ne fallut rien moins que le génie et l'ardeur de Marceau, de Westermann, de Hoche, pour imposer une capitulation qui ne fut guère qu'une trêve. Les Chouans et les Vendéens n'étaient pas hommes à lâcher pied pour quelques... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 21:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,